Archive pour la catégorie ‘débuts du peuplement’

Louis PAYEN, 1er commandant de la colonie de Bourbon

Compte-rendu de la conférence d’Alexis Miranville
(8 novembre 2013 au lycée Louis Payen de Saint-Paul)

———————————————————

LOUIS PAYEN
PREMIER COMMANDANT DE LA COLONIE DE BOURBON

À La Réunion, ce que l’on savait jusqu’ici de Louis Payen tient en peu de mots. Originaire de Vitry-le-François (dans la Marne), et présent depuis 1656 à Fort-Dauphin (Madagascar), il débarque dans la baie de Saint-Paul en novembre 1663 en compagnie d’un autre Français et de dix Malgaches (dont trois femmes). À la suite de dissensions dans le groupe, les Malgaches s’enfuient dans les Hauts.
En 1665, à l’arrivée à Bourbon des vingt premiers colons français conduits par Étienne Regnault, Payen regagne Madagascar puis repart définitivement pour la France. Dans la Manche, il est capturé et emprisonné par les Anglais. De retour à Vitry-le-François, il termine sa vie en ermite. Quant aux Malgaches venus avec lui, ils ont rejoint les colons Français de Regnault. C’est avec eux qu’a commencé le peuplement définitif de La Réunion.
Alexis Miranville tient à préciser que sa conférence n’a pas la prétention de faire toute la lumière sur le personnage de Louis Payen, d’autant plus que les documents le concernant directement ne sont pas très nombreux. Il s’agit simplement ici, à partir d’écrits anciens peu exploités à ce jour, d’apporter un éclairage nouveau sur les raisons qui l’ont poussé à venir habiter Bourbon et sur le rôle qu’il a joué au début du peuplement et de la colonisation de cette île.

La fondation de la colonie du Fort-Dauphin en 1642

À cette époque de la marine à voile, lorsque les navires venant de l’Europe entreprenaient de longs voyages, ils devaient tenir compte de la direction des vents qui, dans la région sud de l’océan Indien, soufflent généralement du sud-est vers le nord-ouest. Ainsi, après avoir contourné le cap de Bonne Espérance, pour aller à Madagascar, ils ne devaient pas s’engager dans le canal du Mozambique, d’ailleurs réputé dangereux à cause de ses courants. Ils abordaient donc la Grande Île par le Sud-Est et c’est naturellement dans cette région que les Français ont fondé l’établissement de Fort-Dauphin, en 1642. Jacques de Pronis a été le premier gouverneur de cette petite colonie. L’air n’y est pas toujours très sain pour les Européens, surtout lors des fortes chaleurs de l’été (de novembre à mars) et les fièvres ont fait mourir beaucoup de Français. Mais la région est riche en riz, en troupeaux, en immenses prairies, et proche de la forêt pour le bois de charpente et de construction. Surtout, elle comporte une rade très commode pour le mouillage et bien abritée des mauvais vents, sauf en cas d’ouragans.
Cette colonie avait été ainsi dénommée en hommage au futur roi Louis XIV, tout juste âgé de 4 ans en 1642, et parce qu’elle était protégée par une forteresse, en fait une simple enceinte palissadée, d’ailleurs plusieurs fois attaquée et détruite par les Malgaches. Lire la suite de cette entrée »

1663 – 2013 Commémoration du 350ème anniversaire du Peuplement de la Réunion

1663 – 2013 Commémoration du 350ème anniversaire du Peuplement.

Programme

Jeudi 30 mai

17h30 : inauguration du village d’expositions sur le Peuplement de La Réunion et visite.
Le presque-paradis des anges visiteurs (350 ans du peuplement de La Réunion)
Ti pa ti pa maloya,
le maloya fabrique de la créolité
Coromandel, de l’Inde à La Réunion
Mouillages, Marines et Rades (1646-1886)
Les toiles du peuplement, entre mer et terre

8h00 à 19h0Vendredi 31 mai 20130
08h00 :
Accueil du public
8h30 : Ouverture du colloque international du 350ème anniversaire du Peuplement de La Réunion

19HOO : Clôture
Les invités exterieurs

César Cumbé Maître de Conférence à l’Université Pédagogique du Mozambique
Jocelyn Chan Low (Faculté des Sciences Sociales, Université de Maurice)
Ibouroi Ali Tabibou (Université des Comores)
Lucile Rabearimanana (Professeur à l’Université d›Antananarivo – Madagascar)
Barthelemmy Manjakahery (Professeur à l’Université de Tuléar)
Philippe Vitale (Aix-Marseille Université – Département de Sociologie)
Yolande Govindama (Professeur, Université de Paris)

Les conférenciers de La Réunion :

Jean-François Géraud (Maître de conférence à l’Université de La Réunion)
Dominique Aupiais (Docteur en Histoire à l’Université de La Réunion)
Prosper Eve (Professeur d’Histoire à l’Université de la Réunion)
Yvan Combeau (Professeur d’histoire contemporaine, Directeur du CRESOI)
Mario Serviable (Géographe)
Gilles Gérard (Docteur en Histoire à l’Université de La Réunion)
Charlotte Rabesahala (Anthropologue et Docteur en Civilisations)
Michèle Marimoutou (Historienne et Professeur de lycée)
Sudel Fuma (Professeur et Directeur de la Chaire UNESCO à l’Université de La Réunion

Catégories
Archives